Favorisons les économies d’énergies, les circuits courts et la préservation des ressources naturelles et de la qualité de l’air


Rénovation thermique Vienne
Nous favoriserons la rénovation thermique des logements privés les plus énergivores

Parce que l’énergie la plus propre est celle que l’on ne consomme pas, nous avons dès 2014 multiplié les travaux et les initiatives pour réduire les consommations d’électricité, d’eau, de gaz et de carburant, pour valoriser de plus en plus de filières de tri, pour privilégier aussi les circuits courts et donc l’empreinte carbone de ce que nous consommons.
Si toutes ces actions ont permis de faire des économies chiffrées
en millions de Kwh et en centaines de milliers d’euros pour les contribuables, il nous faut poursuivre et même aller plus loin car la dégradation de notre environnement et en particulier de la qualité de l’air sont à l’origine de plus en plus de pathologies et de décès en France.

  • Nous favoriserons la rénovation thermique des logements privés les plus énergivores.
  • Nous favoriserons l’installation de récupérateur d’eau de pluie chez les particuliers et les entreprises comme sur l’espace public.
  • Nous inciterons financièrement au remplacement des foyers ouverts de cheminée par des foyers fermés.
  • Nous serons territoire d’expérimentation dans le cadre du 3e Plan Régional Santé Environnement.
  • Nous soutiendrons les pratiques, ateliers et filières de réemplois pour lutter contre le gaspillage.
  • Nous développerons davantage la prise en compte des critères environnementaux (empreinte carbone) dans les marchés publics pour soutenir les entreprises locales.
  • Nous étudierons en lien avec les élus communautaires le passage de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) à la Redevance Incitative pour mieux responsabiliser chaque foyer.

Nous poursuivrons :

  • La rénovation énergétique des logements sociaux (objectif : 2 309 logements d’ici
    2026) et des bâtiments publics.
  • Le déploiement de l’éclairage public à Led pour réduire de 70 % la consommation électrique.
  • Les actions de sensibilisation pour réduire la consommation énergétique, lutter contre le gaspillage et améliorer le tri.
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire à la cantine et dans les centres aérés.
  • L’augmentation des filières et des dispositifs de tri et recyclage des déchets.
  • La sécurisation du réseau d’eau potable pour supprimer les fuites.
  • L’intégration des produits bio et locaux à la cantine avec un objectif de 50 % dans les prochaines années.
    L’installation de containers enterrés.
  • Le compostage en proposant son extension à l’habitat collectif.
  • L’écoresponsabilité des manifestations sportives, culturelles…
  • La réduction de la flotte automobile municipale et le remplacement des moteurs thermiques par des véhicules
    électriques, au GNV ou hybrides.